Robscon Coat [a little thread]

Robson Coat_01

pattern // patron : Robson Coat, Sewaholic Patterns

fabric // tissu : Cotton gabardine, Cousette

size // taille : 14, sleeves and body shortened // taille 14, manches et corps raccourcis

When this pattern came out last year, I was really enthusiastic about it and wanted to make it rapidly, but I was also already 7 months pregnant. So anything closing over my belly was a wrong idea.. I finally ended up buying pattern and fabric over Christmas and made it over the month of March, when I took a couple of days off work.

Quand ce patron est sorti l’année dernière, j’ai été tout de suite emballée et j’aurais aimé le faire immédiatement. Mais étant déjà enceinte de 7 mois, tout ce qui se fermait devant était exclu ! J’ai donc patienté et acheté patron et tissu à Noël, puis j’ai profité de quelques jours de congés pour le faire en mars. 

I’ve seen very beautiful versions of this pattern, starting with Lauren’s stunning lace one, but I needed a more subdued version for my everyday life: I chose navy blue, which actually makes me think of policemen.. But I did chose very contrasting bias band! I went for fuschia.

Pour ce qui est du choix du tissu couleur très « gendarme », j’aurais aimé réaliser une version aussi belle que celle de Lauren, tout en dentelle. Mais soyons réalistes, je ne l’aurais jamais portée – alors retour aux inévitables bleu marine, noir, gris ou rouge. J’ai choisi le premier, ne me demandez pas pourquoi. Très classique donc, en revanche, je me suis lâchée sur le biais de l’intérieur : fuschia vif !

Robson Coat_02

I had troubles with the use of bias binding and topstitching. When you apply your bias binding to your seam allowances, it looks really good, but then comes the topstitching, which adds another seam on your bias band and makes it less appealing I think. I tried to find a way to avoid this problem but ended up with nothing.

J’ai eu des soucis avec le biais et les surpiqûres. Le patron vous demande de terminer les marges de couture avec le biais, le tout est ensuite surpiqué comme c’est souvent le cas sur les manteaux, ça permet de renforcer la structure et d’accentuer les lignes. Eh bien le problème c’est que la surpiqûre ajoute, comme c’est logique, une ligne de couture supplémentaire sur le biais et ça fait tout moche. Je me suis bien gratté la tête pour trouver une alternative mais non, rien n’est sorti.. Si vous avez une idée, gardez-la pour vous parce que je ne le referais vraisemblablement pas !

Robson Coat_04

 

Marrie had said something about adding a lining to the sleeves to make it easier to slip your arms in, and I managed to remember it. Now she’s sharing a tutorial she made! I used the same lining as in my Amy skirt, because it’s very nice to the touch, not too clingy and rather thick. Unfortunately the colour doesn’t work very well with the rest of the coat. I’ve used this fabric not as a lining but more as an underlining: I basted both fabrics together before treating them as one. You can see on the picture above a different colour of bias binding, that’s because I ran out of the bright pink one. I had ordered the amount mentionned on the enveloppe back, so I don’t know what happened.

L’avantage de commencer un patron un bon 9 mois après tout le monde, c’est que les autres ont eu le temps d’essuyer les plâtres – ou bien un sewalong se met en place et il n’y a plus qu’à suivre le cours :) J’ai donc pu suivre l’idée que Marrie a eue après coup : doubler les manches pour ne pas lutter à l’enfilage des bras ! Elle en a même fait un tutoriel. J’ai utilisé le reste de doublure vu dans ma jupe Amy ; je sais, l’association de couleurs n’est pas des plus heureuses mais tant pis : la doublure est de bonne qualité (il y a polyester et polyester), épaisse et douce, un vrai plaisir à coudre. Sauf que ça s’effiloche évidemment. Sur la photo juste au dessus vous voyez un autre problème que celui des surpiqûres disgracieuses : j’ai manqué de biais, et pas qu’un peu. J’avais pourtant commandé la quantité indiquée au dos de l’enveloppe du patron, donc méfiage si vous prévoyez de ne pas faire votre biais vous-mêmes, comme moi donc. 

Robson Coat_03

I had lots of troubles with my interfacing, as I discovered too late that: 1. it’s not fusible and 2. when ironed, it shrinks. That damn thing made all the interfaced areas look wobbly, like the collar in the picture above. It makes me really angry and it’s the main reason why I don’t wear this coat very often: it looks like I haven’t bothered to iron it… There’s not much I can do about it apart from taking apart all the pieces when interfacing is present. And that means undoing the whole coat! I’m not sure I want to do that yet.

J’ai eu des gros problèmes avec mon thermocollant : il n’était pas thermocollant ! Saleté de truc, il m’a pourri tout mon manteau. Parce que non seulement il ne colle pas (ce qui implique de bâtir autour de chaque pièce qui doit être renforcée), mais en plus il rétrécit à la chaleur !!! Cher Mondial Tissu, pouvez-vous me dire dans quel cas on peut utiliser une triplure qui se rétracte à la chaleur ? Quelle chose réalisée en couture ne risque pas d’être repassée ? Bref, c’est une des raisons pour lesquelles je ne porte pas beaucoup ce manteau : il a l’air tout chiffonné, quoi que je fasse. Le col est moche comme vous pouvez le voir sur la photo. Et sur le pan du devant on dirait que ma parementure est trop courte. Là non plus je ne vois pas de solution à part démonter tout le manteau. Et quand je pense au mal qu’à eu ma machine à gérer les 12000 épaisseurs au niveau de l’encolure, je dis non.. 

Instructions for this pattern are really clear, as usual with Sewaholic patterns. One last thing I would add – I’ve seen it mentioned on blogs, but too late – the pocket openings are narrow, nearly too narrow for me: when I want to put my hand out of  my pocket, I need the other hand to hold on to the coat. Silly… FYI, I wear a size 8 gloves.

 Les instructions du patron sont très claires, comme souvent chez Sewaholic et le patron ne montre pas de difficultés particulières, c’est juste long. J’ajouterais une chose – que j’ai vue mentionnée sur certains blogs, mais trop tard : l’ouverture des poches est trop étroite. Certes, j’ai des mains de bûcheronne mais je ne suis sûrement pas la seule à faire un 8 en taille de gants. Du coup quand je retire ma main de ma poche, l’autre doit tenir le manteau, c’est bête. 

blouse Carme [a little thread]

I’m so late to post about this blouse! I finished it a loooong time ago, as I sewed it in the week following the release of the pattern by Pauline Alice. I was very impressed by the tester‘s versions, especially Andrea‘s. So pattern purchased, downloaded, printed and assembled. I didn’t even take time to trace it :) I did however check against my sloper that it would be wide enough in the critical areas. Here is my wearable muslin:

Encore une cousette qui a mis le temps à arriver ici ! Elle est pourtant finie depuis bien longtemps puisque je l’ai cousue dans la semaine qui a suivi la publication du patron chez Pauline Alice. J’avais été enthousiasmée par les versions des testeuses et surtout la version d’Andrea. Hop, patron acheté, téléchargé, imprimé, assemblé, je n’ai même pas pris le temps de le tracer. J’ai quand même vérifié qu’il y aurait de la place pour moi en le comparant à ma toile de base. Voici donc ma version d’essai :

Blouse Carme_03

Can you spot the zebras in the middle of the flowers?

I really like the pattern and as some have pointed out, the way the yoke is applied to the front is clever! I enjoy wearing it, I think it looks great and I received many compliments from family and colleagues, which is always nice. I was worried that it would be too tight the first time I wore it, but it’s simply because I’m so used to wearing knit tops that I forget how it feels to wear a woven blouse.

J’aime beaucoup ce patron, notamment la façon dont l’empiècement est assemblée au devant. Ce haut est très agréable à porter et j’ai plein de compliments à chaque fois que je le mets :) Quand je l’ai enfilé la première fois, j’étais un peu inquiète parce que je le trouvais inconfortable, mais à l’usage je m’y suis faite. Je me suis rendue compte que je porte tellement de hauts en jersey que j’ai oublié comment c’était de porter des tissus non élastiques.

Blouse Carme_02

The instructions could be a little clearer in some aspects, I’m thinking about the drawing showing how to insert the bias band on the sleeve opening. I had done this before so I knew what to do and I’m grateful for that because the illustration is totally baffling! As some have mentioned too, the sleeves are too short for me, and so is the sleeve bracelet: I can hardly close the button with my arms straight and my wrists are not particularly wide. The collar is a little small too, but I don’t really mind as I wouldn’t close the last buttons anyway.

Les instructions gagneraient à être plus claires et certains schémas de montage sont inutiles en l’état parce qu’ils n’aident pas à comprendre. C’est le cas du dessin expliquant le montage du biais sur l’ouverture de la manche : heureusement que je l’avais fait par ailleurs, sinon je serais toujours coincée à cette étape. Sinon au niveau ajustement, les manches sont trop courtes pour moi, il manque un bon 5 cm ; le poignet est également bien trop étroit, j’arrive à peine à fermer le bouton et pourtant le poignet n’est pas la partie la plus large de mon anatomie :) Le col est aussi un peu étroit, mais ça ne me gêne pas parce que je ne le fermerai pas de toutes façons !

Blouse Carme_01

This being said, I’m totally going to make it again, this time in a solid colour, I have a nice aubergine poplin waiting to be cut.

Ceci dit, j’aime tellement le modèle que je vais le refaire en uni : j’ai une popeline couleur aubergine qui n’attend que d’être coupée (oui elle attend depuis un moment maintenant je sais, mais je papillonne :))

[a little thread] jupe Amy

There is a recurring trend going on among sewing bloggers about identifying the gaps in your wardrobe, sewing things that you will actually wear etc. I had already been thinking about this because I hate the idea of sewing only things I will wear once, just because they look good. Because what makes me happy is being able to pull out of the wardrobe a me-made garment each morning and feel good wearing it. That and my sewing time being more restricted than before, I’m concentrating my sewing on everyday garments, just like this skirt.

Amy SKirt 2

Amy SKirt 1

Quick monday morning picture before going to work

  • PatternAmy skirt, by FarbenMix
  • FabricShell fabric: black cotton velvet / Lining fabric: probably 100% polyester fabric, very good quality. Both fabrics are from Lener Cordier in Hazebrouck.
  • Things I learned in the process: not much actually, there isn’t much to say about the construction, it’s a basic A-line skirt with a pleat at the front, lined, with a large waistband and belt loops. I don’t know if the instructions are good as they were in German: you can chose between Dutch or German when buying the PDF pattern. I can say now that my skills in sewing are good enough that I can sew a lined skirt without instructions. Though I enjoy brainlessly following a pattern…
  • Things I really like: the large waistband and the beautiful lining. I love the outer fabric too!
  • Things I didn’t enjoy in the process: design ease in this pattern is really too big, good thing I made a muslin before this! I also needed to make drastic changes to the waistband, I removed at least 2 inches.
  • All in all: it’s a great basic skirt, the only thing that bothers me is that spring is very close now and I won’t be able to wear this skirt a lot…
Amy SKirt 5

this lining is brilliant!

Depuis quelques temps flotte dans la blogosphère la question du contenu de l’armoire, est-ce que tout ce qui y figure est porté avec amour ? est-ce que tout est mettable au quotidien ? ça fait longtemps que je me pose la question, parce que je suis quelqu’un qui préfère porter ce que je couds. Même si la couture m’a permis d’étendre un peu la gamme de ce que je porte au quotidien (il y a peu, je n’avais jamais porté de jupes au boulot, c’était inenvisageable, maintenant je n’y pense même plus), il y a tout de même des limites à ce que je peux me voir porter, comme des robes avec des imprimés – je sais, j’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi-même. Bref, fin de l’introspection, mes deux objectifs dans la couture sont 1) me faire plaisir dans le processus lui-même et 2) porter régulièrement ce que je fais. Du coup, une jupe noire basique mais bien faite correspond à mon idée de la couture maison.

  • Patron : Jupe Amy de Farbenmix
  • Tissu : velours de coton pour l’extérieur / doublure imprimée vraisemblablement en polyester (bonne qualité, j’aurais dû en acheter plus). Les deux tissus viennent de chez Lener Cordier à Hazebrouck.
  • Ce que j’ai appris en cousant : pas grand chose en fait, la construction est très simple, c’est juste une jupe évasée avec un pli devant, doublée, avec un large empiècement à la taille et des passants. Je ne saurais pas dire si les instructions sont claires parce que je les ai reçues en Allemand. Malgré 9 ans d’apprentissage de cette langue (eh oui j’ai poussé jusqu’en DEUG comme option), je suis incapable de lire un patron en Allemand – ni demander mon chemin dans la rue d’ailleurs. Mais bon, je suis une grande fille maintenant et je suis capable de coudre une jupe doublée sans qu’on me tienne par la main :)
  • Ce que j’apprécie : le large empiècement (comme d’habitude) et la superbe doublure.
  • Ce que je n’ai pas trop aimé : l’aisance prévue dans le modèle est gigantesque ! et encore j’ai fait une toile.. Grand bien m’en a pris, j’ai dû enlever plusieurs centimètres à la taille.
  • Dans l’ensemble : c’est un bon modèle de jupe basique, qui s’avère très agréable à porter, avec des poches en plus ! Le truc bête c’est que le printemps approche et qu’il va bientôt falloir la remettre au fond du placard…

Amusant : au moment où je découvre le blog de Tasticottine et souhaite copier sa façon de présenter ses créations, elle décide de l’abandonner ;)