Un travail de grand-mère / granny’s work

Il m’arrive très souvent d’avoir froid aux pieds – même l’été – et je suis sûre que je ne suis pas la seule. Ca fait des années que j’ai une bouillotte (c’est ma 4e), sinon je ne m’endors pas et les jours de torticolis c’est quand même très agréable et une fois par mois sur le ventre aussi – je pense que vous aurez compris.

I often have cold feet and it can stop me from going to sleep for a few hours. So I’ve had hot water bottles for years (this is my 4th). It’s also very useful when you have a headache or to put it on my tummy once a month..

Je fais parfois des infidélités à ma bouillotte en noyaux de cerises (qui vient d’une chaîne connue avec une tortue sur le logo) qui sent bon le clafoutis – mais qui a tendance à faire du bruit dans le lit quand je me retourne.
Mais j’avais eu une expérience malheureuse avec une précédente bouillotte en caoutchouc – heureusement que je ne la mets qu’au niveau des pieds dans mon lit. Donc récemment un modèle bleu est arrivé et après celle en noyaux de cerises, le contact avec la bouillotte, même en matériau naturel, ne me plaît plus trop.

Lately I had one not with hot water but with cherry stones in it – you put it in the wicrowave and it smells clafoutis mmmm. But the stones can get a bit noisy when you move in bed. So at the moment I’m back with the good old hot water bottle – even if I had a painful experience in the bed last time. But I don’t really like the touch of the rubber any more, so I decided to knit a cover.

D’où cet accessoire absolument indispensable 🙂 j’ai nommé la housse de bouillotte amovible. (c’est mieux qu’elle soit amovible, sinon on peut plus mettre de l’eau chaude et c’est un peu dommage)

J’ai utilisé du Coton n°6 de chez Pingouin – détricoté du pull o w l s de Kate Davies (lien clic). Très joli modèle soit dit en passant, mais la laine n’était finalement pas adaptée du tout (et j’en ai tricoté quand même environ 75 % avant de m’en rendre compte – ou plutôt de l’admettre).

I used Coton n° 6 yarn (Pingouin) .


Modèle inspiré du livre Tricot Rigolo de Catherine Tough aux éditions Vigot (lien par exemple ici clic)
Here is a link of the book I used to find inspiration clic.
sinon mon chéri a fait des madeleines cet après-midi (miam) alors je vous laisse je vais les goûter
And here are some « Madeleines » my soon-to-be husband cooked this afternoon, so I’ll to leave you – a bit of steam in the corner, they’re only just out of the oven.

le flou dans les angles c’est de la buée : elles sortent du four !

6 commentaires pour “Un travail de grand-mère / granny’s work

  1. Mdr les bouillotes… J’ai des bouillotes à noyaux de cerise moi… en caoutchouc, rhooo… elle est chouette ta housse en tous cas. Et je ne parle pas des madeleines, miam !!

  2. Très jolie housse de bouillotte … mais c’est rigolo, moi aussi je fais dans le noyau de cerise …

  3. Je peux enfin t’écrire…
    elle aura été vite faite cette housse… avec toi ca ne traine pas…
    les madeleines… j’en avais fait une 100aine le week end de paques à des parfums différents, mais j’ai perdu mes photos… je vais etre obligée d’en refaire…
    christelle

  4. Ah la chaleur d’une bouillotte, c’est tellement bon quelquefois… vive la granny attitude, surtout pour produire de si jolies choses… comment donner une touche de chic à la fameuse bouillotte caoutchouc… elle est très classe cette housse !

  5. Bonjour Céc,
    je l'ai fait pour s'adapter à ma bouillotte, si vous me faites parvenir votre adresse mail, je vous fournirai les explications

    sophie

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut