De retour d’un weekend dans l’est – Back from the far east.

Etant fondamentalement une fille de l’Ouest (je suis bas-normande précisément), je rechigne toujours à aller dans l’Est. Mes seules expériences étaient celles du travail, pas que des bons souvenirs en Champagne-Ardennes. Mais ce weekend, mon mari et moi y allions pour affaires : c’est un grand collectionneur qui avait rendez-vous avec un (très) grand collectionneur près de Nancy. 

I don’t usually go to the East of France, because I was brought up in the west, all my family comes from the west, and I’ve always lived not so far from the sea. I did work in the east of France for 2 years, and I’m not particularly enthusiastic about that period. But this weekend, my husband and I went there for business. He was setting up a deal with a collector he knows from near Nancy, and I neeeded to go to the Vosges area, to buy this : 

Ils ont fait des affaires de collectionneurs pendant quelques heures, moi je tricotais en attendant. 
En attendant aussi de pouvoir faire mes affaires : une adresse dans les Vosges, une boutique inexistante à Remiremont. Pour aller chercher ça : 


OOUUUIIII ça y est je l’ai elle est trop belle ; j’ai envie de faire comme mon chaton, me frotter contre en ronronnant.. Elle fait un si beau bruit.. ah je l’aime mon Ashford Joy…

I’m soooo glad I finally have it, it’s mine, my beautiful Ashford Joy spinning wheel !

Nous sommes rentrés samedi soir, après avoir quand visité Verdun et ses forts alentour, Metz (quelle surprise, moi qui m’attendait à une ville triste et grise comme on peut aussi en avoir par ici), et bien sûr Nancy. J’ai eu une petite pensée pour Camoujazz et je me suis dit qu’elle allait peut-être s’approvisionner dans cette jolie boutique : 2 aiguilles dans la Cafetière. 

We came back on Saturday after a short visit to Verdun, Metz and Nancy – I was very surprised by these places, I didn’t know they were such pretty towns). I did bring back a little souvenir form a very pretty yarn shop aswell.

Je n’ai pas pu résister à l’envie de filer les 50 g restants qui venaient de mon kit débutant avec le fuseau. Mérinos blanc pour mémoire. Et bien, et vous allez me dire quelle surprise, ça va plus vite qu’au fuseau !

As soon as we got back, I started spinning the last 50 g of merino top left from my spindle starter kit. I also learned Navajo plying ; rather tricky at the beginning but I think I get it now. A little photo aswell of the purple merino I had spun and plyed on my drop spindle, not very regular (it’s a 2 ply).

Une fois finis mes 50 g, il fallait bien retordre ; alors avec l’aide d’internet et de ses nombreuses vidéos, j’ai appris le Navajo Plying. Un peu de mal au début à faire glisser la tension le long des 3 brins, mais sur la fin, je crois que j’ai compris le principe.

A vous de juger, ici le mérinos violet, filé et retordu au fuseau (c’est très joli mais ce n’est pas ce que j’attends d’une pelote à tricoter, j’ai des goûts très classiques en matière de laine). Vous noterez qu’il y a 2 brins. 

Et là, le mérinos blanc, filet et retordu au rouet en équivalent 3 brins. Un peu trop de tension, mais c’est déjà plus régulier. 
Here is the white merino spun and plyed on the wheel ; I’ve got 57 m in 3 ply for 50 g. 

J’ai hâte de commencer à filer ça : 

Du Blue Faced Leicester non teint. J’en ai 200g, assez j’espère pour en tricoter quelque chose. 

Mais pas ce soir, car je dois finir ceci : plus que quelques rangs d’encolure et les coutures et hop !

I still have to wait to start spinning my BFL because I have to finish knitting this.. A few more rows to go for the neck band, some seaming and that’s it. 

4 commentaires pour “De retour d’un weekend dans l’est – Back from the far east.

  1. Ho punaise Ô_ô jolie machine, Sophie ! C'est pas trop compliqué à manœuvrer ? Tu vas bientôt pouvoir suivre la chaine de production de tes pelotes de A à Z… tu as déjà fait des teintures ? … Prochaine étape : acheter un troupeau de lamas… ? ^^ (Monsieur Bouton ne va pas être content…)

  2. Mais c'est chouette l'Est (oui, ben, on prêche tous pour sa paroisse ;)je suis une pure fille de l'Est)…

    Metz est effectivement une très jolie ville, verdoyante, avec beaucoup de parcs… pour voir des villes 'grises', il faut aller plus au Nord du département, dans le bassin de la sidérurgie et des anciennes mines de fer… qui est une vallée 'grise' certes, mais très intéressante (hihi, je ferme la parenthèse 'guide touristique' !)
    Vous avez fait un joli périple, dis moi… Et pour ce qui est des '2 aiguilles dans la cafetière', je suis souvent passée devant, j'ai souvent collé mon nez à la vitrine (et bavé devant leurs laines)… mais je n'y suis rentrée qu'une seule fois, en fait ! C'est vrai que c'est une charmante petite boutique 🙂
    Mais j'y pense, peut-être s'est on croisées sans le savoir !

  3. comme quoi il y a toujours une arrière pensée quand on suit nos hommes…
    bon là le troupeau de moutons ou d'alpaga devient indispensable…
    j'espère voir ton gilet ce soir…
    christelle

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut