interlude shopping et culture

Non je ne suis pas allée chez le boucher… Mais à cause de Camoujazz (elle m’a forcée si si !), j’ai testé le Stoffen Spektakel à Kortrijk (Courtrai en Français) mercredi dernier :

J’avais prévu de trouver deux choses, je n’en ai ramené qu’une : un joli drap de laine noire (couleur pas du tout respectée ici), pour réaliser une jupe japonaise !
Très impressionnant ce Stoffen Spektakel, surtout quand on entend les Flamands parler de « dévoré », je n’entends pas ce mot souvent en Français (un type de tissu). Certes c’est leur boulot, mais leur bilinguisme m’épate, moi qui sais juste dire bonjour, merci, s’il vous plaît et au revoir en Flamand. Des fois j’ai un peu honte quand je traverse la frontière 🙁
note : le terme « dévoré » fait référence à la technique employée pour retirer un des composants du tissu et obtenir ainsi des effets ajourés.

4 commentaires pour “interlude shopping et culture

  1. Je ne connaissais pas du tout, la technique du "dévoré"… ce fut une sortie enrichissante alors ! (enfin pas pour ton porte-monnaie, hihihi ;-p) j'ai hâte de voir ta jupe…

  2. j'avais oublié de venir ce matin sur ton blog…
    c'est vrai que ton paquet fait "tres sac à viande"…
    et vivement que l'on voit le résultat de cette sortie bien agréable (et très raisonnable pour moi…)
    christelle

  3. Ah j'avais hâte de savoir les bonnes affaires que tu as faite au Marché du tissu… c'est chose faite ! Par contre, il m'a fallu un tout petit temps pour comprendre que la première photo n'était effectivement pas un 'sac à viande' mais l'emballage du tissu !!

    A part ça, ne crois pas que je veuille mais… et cette jupe, alors, on la voit quand 😉

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut