[couture] sous-vêtements

Pour Noël, je me suis offert le cours en ligne de Beverly Johnson sur la couture des soutien-gorge (plateforme Craftsy) et j’ai commencé à regarder les vidéos, c’est très intéressant ! mais en attendant de m’y mettre – il faut encore que je trouve les matériaux – j’ai décidé de simplement me refaire quelques sous-vêtements. Pour cela j’ai recopié les lignes d’un modèle qui m’allait bien et zoup !

 

undies_3

 

J’ai utilisé différents types de jersey qui n’ont pas tous la même élasticité, les résultats sont donc bien différents. Mais en fait ça dépend surtout de l’élastique utilisé. pour le modèle gris/bleu, j’ai un élastique à lingerie classique, avec des petites décorations qui dépassent. Le modèle rose/noir lui est fait avec un élastique qui se plie en deux (fold-over elastic en bon Français). Eh bien le noir est clairement moins élastique que le bleu, le résultat est donc bien moins confortable.

undies_2

J’ai aussi sûrement un peu trop tiré sur l’élastique ce qui n’aide pas. J’étais donc en train de me demander comment améliorer tout ça et est-ce qu’il n’y avait pas une formule magique pour savoir combien d’élastique il fallait couper quand l’article d’Amy est arrivé dans mon lecteur. Et comme d’habitude, cette femme est un puits de science ! Elle a fourni les réponses à mes questions : il faut que la longueur de l’élastique soit autour de 5% de moins que celle de l’ouverture. Je tenterai dès mes prochains essais !

undies_1

Je vais donc continuer à regarder les vidéos de Craftsy tout en cherchant un bon fournisseur de matériel à sous-vêtements. D’ailleurs si vous en connaissez, je suis preneuse !

à bientôt !

2 commentaires pour “[couture] sous-vêtements

  1. Tu connais sans doute, mais au cas où: pour les petites fournitures, il y a Elza tissu à Luingnes, tout près de la frontière belge. Les arrivages de tissus sont très variables, mais il y a toujours toutes sortes de petits aceessoires pour la lingerie (anneaux, coulisses à bretelles, armatures, élastiques à lingerie, laminette,…) à prix défiant toute concurrence.
    D’ailleurs il faut que j’y fasse un tour: seamwork de février contient un patron de culotte + soutif 🙂

    1. Ah non je ne connaissais pas ! Encore un lieu de perdition 🙂
      Et oui on dirait que le dernier numéro de Seamwork tombe à pic ! Je ne pense pas que je ferai le soutif, j’ai peur que ça ne tienne pas beaucoup, mais j’ai déjà commencé à lire avec intérêt les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut