[organisation] cartes dessinées pour se faciliter le matin

Je vous propose aujourd’hui une petite activité manuelle pour vous faciliter la vie le matin : des cartes représentant les choses que votre (vos) enfant(s) peuvent faire pendant que vous faites autre chose (finir de se préparer, lancer une lessive, nettoyer la table de la cuisine etc.)

Je ne sais pas chez vous, mais ici c’est la course le matin. Enfin plus précisément, ce ne serait pas la course si je n’avais pas à répéter douze mille fois à ma fille « mets tes chaussettes », « brosse-toi les dents » etc. Vous voyez le tableau je pense, et ça doit être la même litanie dans toutes les maisons, tous les matins. Ma fille a bien grandi, elle a maintenant 3 ans et demi et a beaucoup gagné en autonomie et j’en suis très contente. Mais le revers de la médaille c’est que j’ai un peu trop tendance à penser qu’elle peut maintenant se débrouiller seule pour se préparer et ce n’est pas le cas bien sûr. Comme tous les enfants de son âge, elle n’a pas la notion du temps qui passe et se laisse facilement distraire par tout un tas de choses. Alors pour nous aider dans la préparation du matin, j’ai pensé à lui créer des petites cartes avec des dessins représentant les six principales choses qu’elle peut faire seule – ou presque – quand je suis moi-même dans la salle de bains.

Ces six activités sont :

  • s’habiller (avec la totale : culotte, chaussettes, legging ou pantalon, robe ou jupe et t-shirt le cas échéant)
  • mettre ses chaussures
  • se brosser les dents
  • se brosser les cheveux (elle ne le fait pas encore seule et elle n’aime pas du tout cette étape, mais ça a l’air de mieux passer avec la carte)
  • se moucher (eh oui c’est l’hiver)
  • se laver le museau

J’aurais pu ajouter la carte « prendre son doudou » et « enfiler le manteau » qui sont souvent des points critiques, mais l’idée de départ était que la boîte de cartes reste dans un seul endroit, en l’occurrence dans la salle de bains.

J’ai rapidement dessiné les cartes sur ordinateur et certaines sont très personnalisées, notamment la brosse à cheveux qui est vraiment la sienne avec les mêmes couleurs (Tangled Teezer) et le gant de toilette avec ses coutures jaunes sur le bord. Aucune des cartes n’a posé de problème d’identification, elle a tout de suite compris de quoi il retournait. Sa seule question concernait le dessin de molaire que j’ai inclus dans la carte « se brosser les dents » et c’est normal, elle n’en a jamais vu sous cette forme 🙂

Après découpage des cartes, celles-ci ont été collées sur un carton coloré, c’était l’occasion pour elle de jouer avec le tube de colle – les ciseaux, ce sera pour plus tard. Elle a ensuite été chargée de trouver une boîte pour mettre les cartes.

les 6 cartes prêtes à être utilisées

Pour l’instant ça fonctionne bien : le matin après le petit déjeuner, elle sort toutes les cartes de la boîte et les étale par terre (bon ça c’est pas top) et dès qu’une activité est finie, elle met la carte en question dans la boîte. Hormis l’activité « s’habiller » qui doit être faite de préférence avant « mettre ses chaussures », l’ordre dans lequel elle fait les autres activités m’importe peu, ça lui laisse un tout petit espace de liberté dans toutes les contraintes du matin.

et hop une carte de moins, saurez-vous la retrouver ?

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous avez aussi des trucs pour vous faciliter le quotidien avec des enfants ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager !

[couture] Exposition « Fashion Forward » au Musée des Arts Décoratifs

edit : l’exposition est malheureusement close mais le catalogue est toujours disponible ici.

Au début du mois de mai, j’ai profité d’une semaine de formation à Paris pour aller visiter l’exposition « Fashion Forward : 3 siècles de mode (1715-2016) » au Musée des Arts Décoratifs. C’était bluffant pour tout dire ! L’exposition a présenté plus de 300 pièces de mode pour femme, homme et enfants.

Voir des pièces textiles âgées de 3 siècles est très impressionnant, surtout quand on sait à quel point ces pièces sont fragiles. Je vous avoue toutefois que les robes du 18e siècle me laissent assez froides, en revanche j’adore le jeu de texture qu’on peut voir sur les pièces de la seconde moitié du 19e siècle.

La scénographie de la fin de l’expo était très réussie et permettait d’avoir un aperçu de l’arrière (et du dessous) des robes 🙂 Je vous laisse avec les photos !

Fashion_Forward_17

Fashion_Forward_16

Fashion_Forward_15

Fashion_Forward_14

Fashion_Forward_13

Fashion_Forward_12

Fashion_Forward_11

Fashion_Forward_10

Fashion_Forward_09

Fashion_Forward_08

Fashion_Forward_07

Fashion_Forward_06

Fashion_Forward_05

Fashion_Forward_04

Fashion_Forward_03

Fashion_Forward_02

Fashion_Forward

[autre] Et si on s’éparpillait avec des bijoux ?

Oui apparemment, j’ai encore un peu trop de temps libre, j’ai donc besoin de me trouver une nouvelle activité ! Non plus sérieusement, la raison pour laquelle j’ai acheté de quoi faire quelques bijoux est que j’adore les boucles d’oreilles. J’en ai beaucoup et j’en veux toujours plus. Je me suis fait percer les oreilles assez tard, j’avais 22 ans (mon père a toujours dit que je devais attendre d’être majeure, vu qu’il était contre) mais je pense que je me suis bien rattrapée maintenant !

Quand nous sommes allées au CSF de Paris en Novembre avec ma copine Catherine, nous sommes bien sûr tombées sur un certain nombre de stands vendant des articles pour bijoux. Comment ne pas succomber à ces jolies choses ? J’y ai trouvé la carte du site Mon bijou facile qui propose des tutoriels et une boutique en ligne. Vous verrez donc que j’ai copié sans vergogne le style de certains des bijoux, je n’ai aucune imagination. Comme le nom l’indique, c’est facile à faire avec deux pinces et les petits éléments adéquats. 

IMG_0598

Quant à l’éparpillement, ça ne va pas s’arranger : après avoir vu cette photo de Kim sur Instagram (et après les avoir pas mal reluqués), j’ai été obligée de commander un Kit Constellation Quilt par Haptic Lab. Si vous ne lez connaissez pas encore, allez jeter un oeil, ce qu’ils font est magnifique ! Et non je n’ai jamais fait de quilt, mais je peux toujours apprendre non ? 😉

 

[couture] toiles & peintures

 

Vous connaissez  le travail de Natalie Chanin ? La créatrice derrière l’entreprise Alabama Chanin ? vous avez sûrement déjà vu ses créations et surtout les versions réalisées par des couturières bloggeuses aguerries comme Carolyn, Andrea et Isabelle ?DSCN2919

J’ai acheté l’un des livres – Alabama Chanin Studio + Design – l’an dernier et c’est seulement maintenant que je m’y mets. C’est en cours et je n’ai pas de photo pour vous montrer où j’en suis, mais je peux déjà vous parler des étapes préparatoires, parce que c’est un travail de longue haleine !

AC Skirt 3

 

J’ai choisi de réaliser la jupe simple, qui arrivera au genoux : 2 devants et 2 dos, on ne peut plus simple. Mais avant de m’engager dans le pochoir, la broderie et la couture, j’ai fait une version test dans un vilain jersey acheté sur internet (j’aime bien les pois, mais le mauve était appelé « gris » dans la présentation) : ça me permet de liquider une partie de ce morceau de tissu, un bon point pour le Stash Diet 2014 ! Les mesures du livre me suggéraient d’ajouter quelques centimètres pour les hanches. J’ai donc coupé suivant la ligne de droit-fil et ajouté ce qui manquait. Résultat parfait ! je ne savais pas trop à quoi m’attendre parce que je n’ai jamais acheté/porté de jupe en jersey mais ça promet d’être confortable..

AC Skirt 1

 

AC Skirt 4

Etape suivante : le pochoir. J’ai utilisé une feuille de plastique (les mêmes que pour les rétroprojecteurs, souvenez-vous !) et un scalpel et zoup. Pour la peinture, j’ai pris de la peinture textile de chez Pébéo, mais j’ai cru comprendre qu’une peinture normale pourrait faire l’affaire… ça m’arrangerait parce qu’il n’y a pas un grand choix de couleurs disponibles en peinture textile. Le tout appliqué avec un petit rouleau en mousse ; je redoutais cette étape et pensais qu’elle allait être très longue mais non. Le plus long en fait c’était le repassage pour fixer la peinture : 5 minutes à chaque motif !! interminable !

AC Skirt 5

Ensuite, l’étape en cours : broder au point droit le long de chaque motif. C’est l’étape que je préfère évidemment, installée confortablement dans le canapé, avec deux brins de fil mouliné tout simple. J’essaie de tricoter un peu moins en ce moment en raison d’une douloureuse tendinite au coude (ou plus précisément une ténosynovite), mais je ne sais pas si ça c’est vraiment mieux, je demanderai au kiné si je l’ose 🙂 Et vous ? ça vous tente un long projet comme celui-ci ? est-ce que les couturières/tricoteuses ne sont pas plus portées sur ce type de couture que les couturières seules ? 

[crochet] Snowflake CAL avec iMake

 

Est-ce que vous avez entendu parler du Crochet-Along organisé par Martine et Jen ? c’est centré sur les flocons de neige ! Tous les mois elles choisissent 2 ou 3 modèles provenant du livre de Caitlin Sainio. Ca ne demande pas énormément de temps car il faut entre 15 minutes et 2 heures pour crocheter un flocon (2 heures c’est quand on est obligé de recommencer un nombre incalculable de fois comme le dernier…). J’arrive donc facilement à caser ça dans mes soirées déjà bien prises par le tricot et la broderie. Jusqu’ici, je ne suis pas en retard et j’ai fait les flocons de janvier et février ; j’attends avec impatience ceux de mars !

J’utilie un fil 100 % soie qui traîne dans mes cartons depuis au moins 5 ans, bon plan pour déstocker, même si ça ne va pas très vite.

Martine et Jen font bien attention à inclure un projet accessible aux débutants en crochet, ce qui permettra au fil des mois de progresser. J’ai déjà appris à lire les diagrammes, ce qui est une sacrée avancée pour moi ! Je vous engage à nous rejoindre, vous avez encore le temps de rattraper janvier et février si vous le souhaitez. Toutes les infos (en Anglais) sont disponibles sur la page Ravelry du groupe iMake podcast ou sur le blog de Martine.

[réflexions] 2013, le temps qui passe

Wearing her Owls Sweater – unblogged of course

 

La fin d’année approche et comme d’habitude, c’est une période de réflection… L’année 2013 a été un peu particulière pour moi avec l’arrivée de ma fille. Tout est évidemment bien différent maintenant et je ressens nettement un temps d’arrêt à la fin du mois de mai. J’ai encore du mal à trouver un équilibre dans ma vie et aussi à me remettre du manque de sommeil.  Le temps n’étant pas plus extensible pour moi que pour les autres, j’ai dû faire des choix, que je trouve parfois difficiles. J’arrive à nouveau à tricoter un peu comme avant, le soir une fois que la demoiselle est couchée. En revanche, j’ai beaucoup plus de mal à trouver du temps pour coudre. Les siestes sont encore de durée aléatoire – il paraît que ça ne se stabilise pas avant l’âge d’un an – et je n’arrive pas à me mettre derrière ma table à couture quand je sais que je n’ai que 10 minutes devant moi. C’est un tort, je le sais, quelques minutes grapillées par-ci par-là font tout de même avancer les choses, je dois y travailler 🙂 Je vais peut-être essayer d’installer ma machine sur la table de la cuisine le weekend, afin de pouvoir coudre quand la demoiselle est réveillée et qu’elle joue dans son parc ou dans sa chaise haute. Je n’ai pas de coin adapté pour les bébés dans la pièce où est ma machine donc j’ai tendance à ne pas y aller quand elle est réveillée. Je vais tester pendant les quelques jours de congés, on verra bien ce que ça donne.

De ce fait, je n’ai pas grand chose à vous montrer.. Mon temps sur internet a aussi été grandement réduit : avant je profitais de ma pause déjeuner pour lire les blogs, malheureusement depuis ma reprise du travail, j’ai eu beaucoup de boulot et de nombreux midis passés chez la sage-femme, la kiné et les médecins pour diverses rééducations. Enfin maintenant le chapitre « accouchement » est terminé et de gros dossiers ont été rendus au boulot, la rentrée devrait donc être un peu plus calme. J’espère être en mesure de lire les blogs et y laisser des commentaires !

Toutes mes félicitations aux mamans qui arrivent à coudre et à poster leurs créations tout en laissant des comm, je suis sincèrement impressionnée !

Tous mes voeux pour la nouvelle année, j’ai hâte de voir vos belles créations en 2014 !

Sashiko bag

Finally finished! It took me ages to finish this bag, though the actual embroidery itself wasn’t that long to do. Had I been working on it more regularly, it would have been finished ages ago. I didn’t want to put too much pressure on myself though, otherwise what’s the point of a craft?

Doing these three panels, I discovered I prefered curvy patterns rather than lines: the process is funnier and the result suits me best. I’ll have to remember that when planning for my bedspread (you know, the one I aim to finish before 2020). So now I have another knitting bag, of an intermediate size: perfect for a few balls of yarn and a knitting magazine – exactly what I need for my baby knitting. Can you tell I love my new bag?

20130122-130522.jpg

My preferred one is the top one!

Enfin fini ! Le temps total de réalisation a été plutôt long, même si la partie broderie elle-même s’est fait rapidement : le sashiko va assez vite finalement. Donc j’y suis allée à mon rythme, sans me stresser, sinon quel est l’intérêt des activités manuelles ? Le choix des trois panneaux s’est fait un peu au hasard en feuilletant mon livre et je me suis rendue compte que je préfère les motifs à base de cercles et de courbes plutôt que ceux à base de lignes, que ce soit dans le processus de broderie lui-même que dans la réalisation. Je tâcherai d’y penser quand je prévoirais mon dessus-de-lit (mais si, celui que j’ai prévu de finir avant 2020 !). J’ai donc maintenant un joli nouveau sac à tricot, juste de la bonne taille pour quelques pelotes et un magazine layette Phildar ; que demander de plus ?

Sashiko again

Even if my sewing has slowed down a little the last few weeks I still have plenty of things to show you, but not yet. I also would like to share with you my findings at the latest fabric festival (Stoffenspektakel !) that we attended last weekend. I went with my two friends Lucy and Catherine and we spent a little money and had a great time together fondling the fabrics. We also bought some notions and and helped Lucy find some basic equipment as she’s starting to sew. It’s wonderful to have a new addict with us !
But now I have another kind of work in progress to show you. A few months ago I shared my first attempt at Sashiko and in the meantime I have thought about something easy I could stitch for training. Of course it had to be a knitting bag. I chose three different patterns and organise them in panels, I have nearly finished the second one. I’m planning to make a very basic knitting bag: a simple rectangle with handles. I’m not working on it very regularly so I don’t know when it will be finished. I think I treat embroidery and Sashiko as I do spinning: it’s an occasional activity that I sometimes feel the urge to do (I haven’t touched my spinning wheel in months now).

I really love the simple lines of Sachiko as well as the two contrasting colours. One day maybe I will be brave or patient enough to make a bedspread (or do you say bedcover?)

20121207-134920.jpg

Mon activité de couture s’est très fortement calmée ces dernières semaines. J’ai malgré tout beaucoup de choses à vous montrer, mais ce ne sera pas pour tout de suite. Je souhaiterais aussi vous faire partager notre après-midi de la semaine dernière avec Lucy et Catherine, nous sommes allés au salon du tissu à Lille (Stoffenspektakel). Nous avons passé une agréable après-midi à dépenser de l’argent et à aider Lucy à trouver quelques outils de base pour apprendre à coudre. Chouette une nouvelle couturière !
En attendant, je vous montre un de mes projets en cours. Il y a quelques mois je vous avais montré mes premiers essais en Sashiko, et depuis j’ai essayé de trouver quelque chose qui pourrait servir, qui ne serait pas trop compliqué et me permettrait de m’entraîner. Évidemment cela devait être un sac à tricot. J’ai choisi de réaliser trois panneaux rectangulaires avec chacun un motif différent. Le sac sera très simple : un rectangle avec des poignées. Je ne travaille pas dessus régulièrement je ne sais donc pas quand ce sera terminé. Le Sashiko et la broderie sont pour moi un peu comme le filage, une activité qui ne revient pas nécessairement régulièrement mais que j’aime à reprendre de temps en temps (je n’ai pas touché à mon rouet depuis des mois).
J’aime beaucoup les lignes simples du Sashiko ainsi que les deux couleurs contrastantes. Il en résulte un motif clair et aéré qui me plaît beaucoup. Je caresse le rêve de faire un jour un dessus-de-lit, ça risque de prendre du temps !

Normal service will resume shortly

Yes, I’m finally on holidays and at home for the most part, it means I can get back to my sewing machine! I did sew a few items during the weekends over the past months but haven’t had time to photograph them or even blog about them. So they will probably appear here in between newer stuff.

Sashiko swatching

Strange thing is, now I have time to sew, I don’t know where to start! I’m slightly overwhelmed: I have plenty of ideas but can’t get round to even pulling out a pattern. I want to make the most of my time at home but instead of that I seem to be wasting this time! Oh well, I’ll try not to be too hard on myself.

Finalement en vacances et de retour à la maison, je me dis que je peux enfin consacrer plus de temps à la couture. J’ai bien cousu quelques petites choses pendant les weekends de ces derniers mois, mais je n’ai pas pris le temps de faire des photos ou de poster ici. Maintenant que j’ai plein de temps devant moi, curieusement je suis un peu envahie par les idées et je ne sais pas par où commencer. Je perds donc beaucoup de temps à me dire que je devrais faire quelque chose… ça vous arrive parfois ?

Above is something I haven’t technically started yet because I needed to practice before engaging time and effort in it. Since I discovered sashiko, I wanted to try; I really like embroidery but am not much into cross stitch: I prefer simple lines and colours and sashiko seems to suit my tastes a lot.

Les photos montrent un aperçu de ce que je fais pendant mes soirées : j’ai découvert le sashiko il y a déjà un ou deux ans mais je n’en avais encore jamais fait. J’ai acheté un livre sur Amazon (cf. lien ci-dessous) : The Ultimate Sashiko Sourcebook par Susan Briscoe, quelques fournitures et hop ! Ce n’est pas sorcier, mais comme tout type de broderie, il faut faire attention à la tension du fil et à la régularité des points. J’ai donc fait un test et me suis entraînée à faire des coins bien comme il faut.

sashiko needles (very long) and sashiko thread in my tin box from last easter – isn’t it cute?

I’ve started by doing a kind of swatch: I won’t be doing anything with this at all but it helped me practice regularity of the stitches and make progress on corners. Corners are important in sashiko and there is a preferred way to do them.

Practicing corners on the smaller squares

Inspiration and motifs come from this book: The Ultimate Sashiko Sourcebook by Susan Briscoe. It has beautiful stitch patterns and clear instructions on where to start when you’re an absolute beginner like me.


If you’re interested in this kind of embroidery, I really recommend this book : I probably won’t use all the patterns but there are so many that the book will keep me occupied a long time before I need to move on to something else.

Le bouquin est vraiment chouette, avec quelques instructions détaillées et beaucoup de motifs pour titiller l’inspiration. Je vous le conseille !

I won an award!

A few days ago, I had the wonderful surprise to discover I was awarded the Versatile blogger award by A Girl in Winter. Many thanks to you! I have been following A Girl in Winter’s blog for a long time now, she’s an experienced fellow knitter and has many beautiful projects. She is an inspiration to me, I even entirely copied her Springtime Bandit by used the exact same yarn and colour! She recently started sewing too and has been very patient with annoying waistbands…

So here are the rules:

  • Thank the person who gave you this award;
  • Include a link to their blog;
  • Next, select 15 bloggers that you follow regularly or have recently discovered;
  • Nominate those bloggers for the Versatile blogger-award;
  • Finally, tell the person who nominated you 7 things about yourself.

15 bloggers, the choice will be hard, I follow and enjoy so many! So here’s a very short selection: if you don’t already follow them, go and have a look:

Kitty Couture

Lazy Stitching

Lower Your Presser Foot

Handmade by Carolyn

3 hours past

Just Skirts and Dresses

Did You Make That?

Scruffy Badger Time

Sigrid Sewing Projects

A Little Sewing

A Sewn Wardrobe

All Style and All Substance

The Snug Bug

Auxetically

Sallieoh

Sew Well

And now on to 7 things about myself…

1. I love to learn new things. And I don’ t necessarily want to become an expert at these new things but I love understanding how it works.

2. I’m sad that I can’t read as much as I did before, but my free time at home disappears in my crafty activities and I have the chance to cycle to work, so no commute.

3. I really enjoy sewing, but I think I’m mainly a knitter: during the past years I’ve only spent less than 10 days without picking up my knitting.

4. Stuff I make has to be useful. I know it’s a bit dumb and you don’t always have to give a precise function to something but that’s how it is. It means that I have a hard time even making toys or home dec.

5. I love watching TV programmes where people send videos of themselves doing dangerous or stupid things or falling of tree, it makes me laugh so much: the things people can do when they’re in front of a camera! stupid..

6. I hate having to phone people or answering the phone. I hate talking on the phone, apart from my husband and my sister. That’s why I use my smartphone basically for everything else than making phone calls.

7. My job is a bit like that of Dr. Brennan in the TV series Bones, except that we have less money and my dead people are much older (thank God, no soft tissues left).