[couture+broderie] Haut Artesane

Quand est sorti le cours « Broderie Mère-Fille » d’Artesane, j’ai (presque) tout de suite craqué. Pour deux raisons : j’adore la broderie et en particulier la broderie avec une seule couleur et celle-ci est magnifique. De plus l’association de couleur présentée sur le site (rouge et blanc) me touche particulièrement : j’adore ces deux couleurs ensemble, que ce soit le rouge ou le blanc qui domine.

eh non, ce n’est pas rouge

Mais non ce n’est pas la couleur que j’ai choisie : le cours propose de faire la broderie sur de la double gaze, tissu très à la mode en cet été 2017. Malgré la possibilité de s’en procurer plus facilement maintenant, tous les coloris ne sont pas nécessairement disponibles dans votre petit magasin. Pour l’occasion, je suis allée découvrir un magasin de tissu situé pas très loin de chez moi, à Lambersart : Tissus Art Couture. Je ne sais pas comment ce magasin a pu m’échapper pendant toutes ces années, c’est inadmissible ! Bref, on y trouve plein de jolis tissus, un choix très large, je vous le conseille !

 

J’ai hésité entre un moutarde et ce gris et finalement le gris l’a emporté. Sur le coup j’avais un peu peur que le fil blanc de la broderie ne soit pas assez visible sur ce gris mais ça va.

Si vous ne connaissez pas la plateforme Artesane, je vous conseille d’aller y faire un tour. Je pense que l’objectif de la créatrice (auteur du blog Annie Coton) était de faire quelque chose de semblable à Craftsy, mais concentré sur les arts du fil. Vous avez donc un choix de cours vidéo en ligne sur plein de sujets différents (couture, broderie, dessin de mode). Pour ce cours, j’ai payé 25€ et j’ai eu le motif à broder et le patron. Cela ne comprenait pas les matériaux.

J’ai beaucoup aimé le motif brodé et les conseils dispensés par Martine Biessy, en revanche le patron est loin d’être parfait. J’ai cherché partout mais au moment où je me suis inscrite pour ce cours (soit fin juin 2017), le tableau des tailles n’était pas fourni. C’était assez problématique dans le sens où je ne pouvais me permettre d’attendre et simplement faire la broderie puis m’occuper des tailles, puisque la quantité de motifs change selon la taille. J’ai cherché sur les divers pdf : rien ; partout sur le site : rien ; posté la question dans le forum du site : pas de réponse. Il a fallu plusieurs semaines avant que je n’obtienne ce tableau. Dommage. Il y a beaucoup de choses à corriger sur les pdf : coquilles, erreurs, oublis. Cela me donne l’impression que le patron en lui-même a été fait à la va-vite.

 

Au final j’ai coupé une taille 40 (c’est bon pour l’égo mais pas franchement réaliste) et malgré tout c’est trop grand à l’encolure. Elle fait un pli et je dois constamment remettre ce haut en place sur les épaules.

La broderie elle-même s’est bien passé, j’ai découvert que je détestais le point de bouclette et il y en a des tonnes dans ce modèle. J’ai aussi découvert le solufix : un non-tissé collant qui se dissout dans l’eau. C’est très pratique au final sauf que c’est très désagréable quand on brode : l’aiguille est constamment couverte de colle, comme le sont les doigts. Le fait que j’ai brodé ce haut cet été, en pleine chaleur n’a certainement pas aidé.

Ce n’est pas que je ne vous écoute pas, mais mon téléphone me sert de télécommande

oups, j’ai oublié un petit bout de motif

Bilan : est-ce que je referais la broderie ? Probablement pas. Le motif est tellement particulier que je ne me vois pas le refaire, ni pour moi ni pour quelqu’un d’autre. Mais cela pourrait être une base pour d’autres motifs, puisque j’ai un faible pour les hauts à empiècement brodé.

Est-ce que je referais le haut en couture ? Certainement pas. Ou alors je le patronnerai moi-même pour éviter des déconvenues en matière de taille et d’ajustement. Je testerai peut-être les versions enfant puisque ce modèle va du 2 ans à la taille adulte 46.

Je n’ai pas vu beaucoup de réalisations à partir de ce cours, mais vous pouvez aller voir celle de Joviana allongée en robe.