[couture] Coudre le Stretch, cache-coeur Lucette et haut Erell

Je ne voudrais pas qu’on m’accuse de ne travailler qu’avec des patrons anglo-saxons, alors pour aller avec la jupe Miette que je n’ai pas encore présentée, je voulais un beau t-shirt à manches courtes, un peu plus élaboré qu’un simple modèle de base. Mon dévolu s’est porté sur le cache-coeur Lucette, réalisé en blanc, du livre Coudre le Stretch de Marie Poisson.

Parmi les nombreuses options disponibles, j’ai choisi la version à manches courtes, sans bande de parement et sans basques. Pour la taille, j’ai pris un 44 pour le buste et la taille, élargi à un 46 pour les hanches. Mon tissu est un jersey blanc tout simple, avec un peu d’élasthanne dedans (moins que recommandé par l’auteur).

Le bémol que j’aurais avec le modèle que j’ai choisi, c’est qu’avec toutes les combinaisons, cela fait beaucoup de manipulations des planches de patron. Pour vous faire une idée, j’ai eu besoin pour ma version des pièces suivantes : R (planche D), S (planche C), V (planche D), manche C courte (planche A). J’ai ajouté une bande de parement d’encolure de 98 cm de long et 4,5 cm de large, ce que je déteste positivement couper. Je pense que si les merceries vendaient du biais en jersey, j’en achèterais tellement ça me fatigue de découper de longues bandes dans le jersey.

La pièce V, correspondant au bas du torse, est entière alors qu’il faut la positionner sur la pliure, c’est très troublant.

J’ai eu beaucoup de compliments avec ce cache-coeur, il remporte un vrai succès, ce qui ne laisse pas de m’étonner pour un simple haut en jersey blanc. Peut-être est-ce un signe que je dois coudre plus de blanc ? ou bien est-ce le côté cache-coeur qui a plu ? J’espère que c’est ça parce que je ne tiens pas à coudre exclusivement du blanc pour le reste de ma carrière couturistique.

Quelques mois plus tôt (presque 9, hum), à la sortie du livre, j’avais cousu le haut Erell. Ce patron avait été sélectionné pour sa simplicité, cela m’a permis de tester rapidement le patronage et les explications de Marie Poisson. Je n’ai pas été déçue ! Même si ce modèle ne correspond pas forcément à ce que j’aime porter au travail, il est très agréable et généralement c’est celui que je choisis le weekend. Mon seul (tout petit) reproche concernant ce modèle porte sur l’encolure qui est très large et qui dévoile absolument tout lorsque je me penche en avant.

Je n’avais pas pris de notes pour la couture de ce haut, mais j’avais dû coudre un 46, ce qui était certainement un peu trop grand, surtout pour la partie haute de mon buste.

Moralité : avec ce livre vous en avez pour votre argent avec toutes les combinaisons disponibles. C’est vraiment un livre très très complet, de l’histoire du tissu jusqu’aux finitions d’encolure. On y trouve des options que je n’avais pas vu avant, sauf sur des vêtements du commerce. Je vous le recommande donc chaudement !!

 

 

Another fail

Tsss this top is wrong! And it’s not just me.. You can judge by yourself, it’s not finished because I didn’t bother to. It’s supposed to have long sleeves as well as a placket for the front opening.
I chose the size according to my measurements as indicated in the book. And it’s wrong!

20121117-180359.jpg

The pattern comes from the book Coton, Lin et Liberty, by Astrid Le Provost, it’s called Tunique à manches longues.

20121117-175715.jpg

 

 

 

 

 

 

Armholes are way too tight, due to their reduced height and the body is, well, HUGE! Especially considering I have already removed 8 cm (approx. 3″) on both the front and the back. When I re-measured the pattern pieces, the total ease at the bust is 28 cm (11″) seriously?!!??

20121117-180416.jpg

20121117-180342.jpg

I had started seriously working with French seams, but when I reached the part where I was supposed to sew the side seams, it already looked wrong. So I just basted the side seams and here’s the result. No really what I was expecting when I was looking for a top that wouldn’t be too fitted.
Back to my pattern list!

Ce patron ne va pas du tout et ça ne vient pas de moi ! Vous pouvez voir par vous-mêmes : je ne l’ai pas fini, je n’ai pas eu le courage. Il devrait avoir des manches longues, une parementure sur l’ouverture et un col fini par du biais.
Le patron s’appelle
Tunique à manches longues et vient du livre Coton, Lin et Liberty d’Astrid Le Provost.
Les emmanchures sont bien trop serrées, notamment à cause de la hauteur de l’emmanchure (trop courte) et le corps est gigantesque ! Et encore j’ai déjà retiré un total de 16 cm sur la circonférence. Ça ne ressemble à rien et il faudrait trop de travail pour récupérer le tout, je jette l’éponge. Heureusement que j’avais choisi mes mesures correctement d’après mon tour de poitrine (28 cm d’aisance au niveau de la poitrine, sérieusement !!!??!).
Retour à ma collection de patrons pour trouver quelque chose de plus seyant..